Lucas de Staël

L’histoire

En 2012, le designer Lucas de Staël lance sa marque éponyme. Petit-fils du peintre russe Nicolas de Staël, le jeune designer Lucas de Staël revisite la lunetterie traditionnelle. Il utilise différentes techniques de marqueterie pour incruster des matières nobles aux structures en acier industriel de ses montures.

La fabrication

Combinaison subtile d’innovation, de design industriel et de fabrication artisanale les lunettes Lucas de Staël affichent une production 100% française et labellisées « entreprise du patrimoine vivant ». En combinant le savoir-faire traditionnel Français avec un état d’esprit novateur, il redéfinit perpétuellement, contourne et repousse les limites et les règles de la fabrication de lunettes. Grâce à une approche multidisciplinaire, des prototypes et des procédés brevetés sont développés avant que la production proprement dite puisse être commencée.


Le minéral, végétal et l’animal sont réinterprétés et magnifiés au sein de l’atelier. Chaque monture est structurée autour de l’acier inoxydable chirurgical de haute qualité, recouvert d’une fine couche de titane. Grâce à des machines laser sophistiquées les revêtements sont soigneusement découpés. Les artisans appliquent ensuite méticuleusement ces matériaux sur les montures.

Made in France

L’atelier installé dans une ancienne imprimerie située dans le 19ème arrondissement de Paris, le designer transforme ce nouvel emplacement en laboratoire expérimental, véritable plaque tournante de la création et de la production. Dans un esprit joaillerie les lunettes sont serties de bois, de cuir ou de granit. Véritables prouesses techniques, les montures Lucas de Staël sont entièrement dessinées et conçues à la main dans son atelier parisien.